70 ans du plan Langevin-Wallon



Le colloque de l'anniversaire du plan Langevin-Wallon a eu lieu le 15 septembre dernier à l'ESPCI de Paris  avec un programme copieux, des contributions de Jean-Yves ROCHEX, Philippe JOUTARD, Claude LELIEVRE... entre autres. 
Le GFEN rappelle que Paul Langevin et Henri Wallon ont été successivement présidents du GFEN. Lire ici



Voici une petite idée des contenus de cette journée, extraits du programme :

LES HOMMES
  • Paul Langevin, le savant et le citoyen : Catherine KOUNELIS.

  • Henri Wallon, entre exigences de culture et de justice sociale : Jean-Yves ROCHEX, professeur en sciences de l'éducation, Université Paris-8, Vincennes-Saint Denis.

  • Lucien Febvre, le troisième homme : Philippe JOUTARD, professeur émérite d'histoire moderne de l'Université de Provence Aix-Marseille-1 et recteur d'Académie honoraire, président de l'Association pour la recherche autour de Lucien Febvre (ALF).
LE PLAN
  • Histoire de réformes : Claude LELIÈVRE, professeur honoraire d'histoire de l'éducation à Paris-5, Descartes.

  • Réformer la société, réformer l'enseignement : Youenn MICHEL, maître de conférences, Université de Caen, laboratoire CERSE.

  • Historiographie et usages mémoriels : Julien MARCHESI, doctorant en histoire contemporaine, Université Bordeaux Montaigne.


Journée organisée par l'Association des descendants et amis de l'historien et homme politique Henri-Alexandre WALLON (1812-1904) et l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris).

Le plan Langevin-Wallon est le nom donné au projet global de réforme de l'enseignement et du système éducatif français élaboré à la Libération conformément au programme de gouvernement du Conseil national de la Résistance (CNR) en date du 15 mars 1944.

Élaboré entre novembre 1944 et juin 1947 par une commission ministérielle présidée par le physicien Paul Langevin, puis, après la mort de ce dernier, par le psychologue Henri Wallon, le plan Langevin-Wallon, bien que n'ayant jamais été appliqué en tant que tel, reste, en France, depuis la Libération, l'un des textes de référence essentiels en matière d'éducation.

Cette année marque son 70ème anniversaire et le contexte lui donne une certaine actualité. En conclusion d'une autre journée sur Henri Wallon organisée aux Archives Nationales le 13 octobre dernier, une journée spécifiquement consacrée au Plan de réforme Langevin-Wallon avait été envisagée. Elle aura lieu le 15 septembre 2017, à la veille des Journées du Patrimoine.

Elle procède des mêmes préoccupations : mettre en lumière le plan de réforme dans l'histoire de l'éducation contemporaine,  favoriser l'enrichissement et la  valorisation des fonds d'archives qui en gardent traces, permettre un état des lieux de la recherche et de ses perspectives.

La journée se tiendra très symboliquement à l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris) où les 19 membres de la commission s'y réunissaient régulièrement sous la présidence de Paul Langevin qui était alors directeur de l'Ecole.

L'objectif de cette journée est de favoriser la rencontre de tous ceux qui dans des domaines différents, de  la recherche à l'éducation populaire, veulent aujourd'hui se nourrir de l'idéal républicain porté par ses auteurs.

Inscription gratuite, mais obligatoire En savoir plus

Dans la même rubrique