Appel à soutien "Pour que vive le GFEN"

Signer en ligne l'appel à soutien

L'appel sous format papier télécharger

Voir les signataires

Soutenir aussi le GFEN en adhérant  et/ou en s'abonnant à la revue Dialogue  télécharger le bulletin (pdf)


Appel à soutien pour que vive le GFEN

 

Issu de la tourmente de la Première guerre mondiale, le GFEN n'a cessé de promouvoir la transformation de l'Ecole afin qu'elle parle à tous, prépare « le futur citoyen (...) mais aussi l'être humain conscient de sa dignité d'homme ».

Ses apports à l'Éducation portent l'empreinte de ses présidents successifs. Le physicien Paul Langevin insiste sur la formation de l'esprit scientifique (« L'enseignement fait trop souvent apprendre mais pas comprendre »). Henri Wallon contribue à une meilleure connaissance de la psychologie de l'enfant, dans un débat stimulant avec Piaget où, dans l'entrecroisement de l'affectif et du cognitif, si « la pensée naît de l'action pour retourner à l'action », c'est toujours en interaction avec la pensée de l'autre. Son travail à la Maison du Renouveau à Montmorency, qui accueille des enfants juifs victimes de la guerre, permettra de développer la notion de surcompensation pour rendre compte de leur exceptionnel développement. Est-il besoin de rappeler la place qu'a pris le Plan Langevin-Wallon, mûri dans la Résistance, dans l'imaginaire éducatif de notre pays ?

Gaston Mialaret lui succèdera en 1962, contribuant à la création des Sciences de l'Éducation en France (en 1967), puis Robert Gloton, lui aussi ancien élève de Wallon, IEN qui n'aura cesse de développer l'éducation nouvelle auprès de ses équipes de circonscription dans la Marne, l'Eure puis à Paris, où il crée le Groupe Expérimental du 20ème arrondissement, attestant de la puissance créatrice du travail d'équipe, ayant contribué à éradiquer l'échec scolaire. Henri Bassis en exportera le principe au Tchad, élaborant une expérience de formation des maîtres à l'échelle d'un pays, occasion d'élaborer, à l'épreuve du terrain, puis de formaliser - en complicité avec sa femme Odette Bassis - la démarche d'auto-socio-construction du savoir.

Le GFEN a parallèlement porté la polémique contre les dons et ses avatars (talents, aptitudes...) et affirmé l'éducabilité de tous ; il a introduit et popularisé les pratiques des ateliers d'écriture, travaillé la pédagogie du projet, expérimenté le travail par cycles, n'ayant cesse d'inventer des pratiques pour que tous les élèves réussissent, transforment leur rapport au savoir et à culture de la maternelle à l'université, dans tous les domaines disciplinaires, en lien avec la recherche (plus de trente ouvrages parus depuis dix ans)...


Ses apports à l'Education sont considérables. De l'élémentaire au secondaire, nombre d'équipes peuvent témoigner de la pertinence et de la fécondité de ses formations, qui dynamisent le travail des équipes d'établissement, contribuent à redonner sens à apprendre pour les élèves tout autant qu'elles réactivent l'envie d'enseigner des professionnels. Son travail est salué par de nombreux chercheurs.


L'annonce brutale de coupes sombres début juillet (arrêt du soutien d'un de ses deux détachés par l'Éducation Nationale et du subventionnement de ses projets par le Haut Commissariat à la Jeunesse) lui porte un coup terrible fragilisant la poursuite de son action.

A l'heure où les difficultés scolaires se creusent sur fond de problèmes sociaux accrus, il est inconcevable et inacceptable d'asphyxier cet espace de réflexion et d'action pédagogique, alors même qu'il est sollicité pour la formation de formateurs, auprès des équipes en Education Prioritaire et des dispositifs relais, des éducateurs de la PJJ et de tant d'autres lieux préoccupés par des jeunes en mal d'apprendre. Au-delà de leur efficacité, les moyens pédagogiques ne sont pas indifférents aux finalités éducatives : à quel monde préparons-nous nos élèves au quotidien ?


Nous appelons à soutenir le GFEN, pour la démocratisation de l'Ecole et une conception émancipatrice de l'éducation, contre toutes fatalités.



Liste des premiers universitaires et personnalités signataires :

- Martine ALCORTA, Maître de Conférence en psychologie, Université Bordeaux 2 ; vice-présidente au conseil régional d'Aquitaine chargée des politiques de l'habitat et du logement social.

- René AMIGUES, Professeur des Universités en Sciences de l'Education, IUFM d'Aix-Marseille.

- Gérard ASCHIERI, ex-secrétaire général de la FSU.

- Jean-Louis AUDUC, Directeur adjoint de l'IUFM de Créteil, UPEC Paris 12.

- Massira BARADJI, Président de la Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne.

- Christine BARRÉ-DE-MINIAC, professeur émérite en sciences du langage, Université de Grenoble.

- Christian BAUDELOT, Sociologue, Ecole Normale Supérieure.

- Élisabeth BAUTIER, Professeur en Sciences de l'Education, Université Paris 8.

- Alain BECKER, Centre EPS et Société.

- Pierre BEDECARRATS, Président de l'OCCE 56.

- Anne-Sophie BENOIT, Présidente de l'ANDEV.

- Guy BERGER, professeur émérite des universités, Université Paris 8.

- Jean-Paul BERNIÉ, Professeur émérite en Sciences du Langage, Universités Bordeaux IV (IUFM) & II (LaCES-DAESL).

- Alain BOCQUET, secrétaire national de l'ANDEV (association des directeurs de l'éducation des villes).

- Stéphane BONNÉRY, Maître de conférences en Sciences de l'éducation, Université Paris 8.

- Jean-Pierre BONNET, Professeur des université, Université Paul Sabatier-Toulouse.

- Patrice BRIDE, rédacteur en chef des Cahiers Pédagogiques.

- Rémi BRISSIAUD, Maître de Conférences de psychologie cognitive, IUFM de Versailles ; Chercheur au laboratoire Cognition & Usages, Université Paris 8.

- Michel BROSSARD, Psychologue du développement, professeur émérite, Université de Bordeaux 2.

- Colombe BROSSEL, Adjointe au Maire de Paris, chargée de la Vie scolaire et Réussite éducative.

- Michel BRUSTON, ingénieur de recherche et de formation au Centre de recherche sur la formation du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers).

- Alain CATTEAU, Professeur EPS Agrégé STAPS Orsay, Université Paris Sud 11.

- Sylvie CÈBE, professeur associée de sciences de l'éducation, Université de Genève.

- Catherine CHABRUN, Responsable des publications de l'ICEM - Pédagogie Freinet   

- Serge CHABROL, secrétaire général du SNEP-FSU.

- Grégory CHAMBAT, comité de rédaction de la revue N'Autre école.

- Sandrine CHARRIER, Secrétaire nationale du SNES.

- Eveline CHARMEUX, Professeur honoraire IUFM.

- Roland CHARNAY, Professeur de mathématiques honoraire, chercheur INRP.

- Gérard CHAUVEAU, Chercheur honoraire INRP - CRESAS.

- Mireille CIFALI, Professeur à la Section des sciences de l'éducation, Université de Genève.

- Marcel CRAHAY, Doyen de la Faculté de Psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Liège ; professeur à la Faculté de Psychologie à l'Université de Genève.

- Jacques DAVID, Maitre de conférences en Sciences du Langage, Université de Cergy-Pontoise - IUFM de l'académie de Versailles.

- Pierre DARDOT, philosophe et professeur de philosophie, co-initiateur de l'Appel des Appels.

- Philippe DEPLANQUE, Délégué Général de la Fédération nationale des Francas.

- Joël DERRIEN, Secrétaire Général de la Fédération Générale des PEP (Pupilles des Ecoles Publiques).

- Noëlle DE SMET, Présidente de la CGé (Changement pour l'Egalité à Belgique).

- Philip DOMERGUE, Secrétaire départemental SNUipp 74.

- Pascal DUPONT, Directeur de l'Unité Pédagogique Polyvalente, IUFM Midi-Pyrénées, Univ. Toulouse Le Mirail

- Pierre-André DUPUIS, professeur émérite de sciences de l'Education, Université Nancy 2.

- Eric FAVEY, secrétaire général adjoint de la Ligue de l'Enseignement.

- Christine FÉLIX, Maître de conférences sciences de l'Education, Université d'Aix-Marseille, IUFM.

- Michel FLORO, Maître de conférences en psychologie, Université de Provence / IUFM Aix Marseille        

- Jacques FIJALKOW, Professeur de Sciences de l'Education, Université Toulouse-le Mirail.

- Pierre FRACKOWIAK, Inspecteur de l'Education Nationale Honoraire.

- Josette GADEAU, IA-IPR retraitée

- Olivier GEBUHRER, Maître de Conférences Honoraire en mathématiques, Université de Strasbourg 

- Michèle GIROUARD, IUFM de Versailles, Université de Cergy-Pontoise.  

- André GIORDAN, Professeur, Directeur du Laboratoire de Didactique et Epistémologie des Sciences, Université de Genève.

- Magali GIOVANNANGELI, Première adjointe au Maire d'Aubagne.

- Robert GIRERD, Chef du Département Edition Commerce au SCÉRÉN - CRDP de l'académie de Lyon.

- Michèle GIROUARD, IUFM de Versailles, Université de Cergy-Pontoise

- Dominique GLASMAN, Professeur de Sociologie, Université de Savoie.

- Nelly GOBY, Directrice d'Etablissement Spécialisé en milieu hospitalier, Dijon.

- Jean-François GREZES, syndicaliste CNT-PTT, eco-syndicaliste  Europe Ecologie /les Verts.

- Bernadette GROISON, secrétaire générale de la FSU.

- Jean GUGLIELMI, Professeur honoraire des universités, Sciences de l'Education.

- Louisette GUIBERT, Inspectrice d'Académie honoraire, Nantes.

- Jean-Jacques HAZAN, Président de la FCPE

- Roland HUBERT, Co-secrétaire général du SNES-FSU

- Martine HANNOUN, Chef de service éducatif, Protection Judiciaire de la Jeunesse.

- Marie-Anne HUGON, Professeure en Sciences de l'Education, Equipe Crise-école-territoires sensibles, CRESA.

- Walo HUTMACHER, sociologue, ancien directeur du Service de la recherche en éducation, Genève.

- François JARRAUD, Rédacteur en chef Le Café Pédagogique.

- Martine JAUBERT, professeur en Sciences du Langage, IUFM d'Aquitaine,  Université de Bordeaux IV.

- Rémi JEANNIN, Vice-président de l'APSES (Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales).

- Patrick JOOLE, Maître de Conférences en littérature -Université de Cergy-Pontoise/IUFM Versailles - Centre de Recherches Textes et Francophonies

- Samuel JOHSUA, Professeur émérite en sciences de l'éducation, Université de Provence (Marseille).

- Josette JOLIBERT, Formateur-chercheur en didactique de langue maternelle.

- Gervaise KNOFF, Secrétaire nationale du SNUipp-FSU.

- Milos KUCERA, Groupe Pragois d?Ethnographie de l'Ecole, Université Charles, Prague.

- Claire KREPPER, Secrétaire nationale SE-UNSA.

- Jacques LADSOUS, secrétaire général du CEDIAS à Musée Social (Centre d'Etudes, de Documentation, d'Information et d'Action Sociales)

- Jean-Yves LANGANAY, Inspecteur d'Académie honoraire.

- Françoise LANTHEAUME, Maître de conférences, INRP, Université Lyon 2.

- Michel LATRE, Administrateur FCPE 64 (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves).

- Christian LAVAL, sociologie, Paris X Nanterre, institut de recherches de la FSU.

- Ivan LAVALLEE, Professeur des universités

- Serge LE GLAUNEC, politique culturelle confédérale CGT.

- Yves-Claude LEQUIN, Professeur agrégé d'histoire, Responsable du pôle éditorial multimédia de l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM).

- Jean-Noël LUC, Professeur d'histoire contemporaine, Université Paris-Sorbonne.

- Danièle MANESSE, Professeur en sciences du langage, Université Paris 3, DFLE.

- Corinne MARLOT, Enseignant chercheur en sciences de l'éducation

- Danièle MASSOZ, maître assistante pédagogue à la Catégorie pédagogique de la Haute Ecole de la Ville de Liège, professeur à l'Institut de formation continuée (IFC) de Liègel       

- Philippe MEIRIEU, Professeur à l'université LUMIERE-Lyon 2, Vice président de la Région Rhône-Alpes délégué à la formation tout au long de la vie.

- Maryse METRA, Psychologue de l'enfance et de l'adolescence, membre du Comité scientifique de la FNAREN (Fédération Nationale des Associations des Rééducateurs de l'Education Nationale). 

- Gaston MIALARET, Professeur honoraire de l'Université de Caen, Docteur honoris causa des Universités de Gand (Belgique), Lisbonne (Portugal), Rethymnon (Université de Crête), Bari (Italie), Timisiora (Bulgarie), Sherbrooke (Canada), Laval (Québec), Président d'honneur du GFEN.

- Jeanne MOLL, maître de conférences honoraire en sciences de l'éducation à l'IUFM d'Alsace, présidente de l'AGSAS (Association des groupes de soutien au soutien).

- Dominique MOMIRON, Secrétaire général adjoint du SNPI-FSU, Inspecteur de l'Education nationale.

- Jean-Marie MOREL, Directeur des PEP 44, Vice-président du Conseil Economique et Social des Pays de Loire

- Maria MOUMOULIDOU, Professeur Assistant, Département des Sciences de l'Education pour l'Age Préscolaire - Université Démocrite de Thrace à Grèce.

- Danielle MOURAUX, Sociologue.

- André OUZOULIAS, Formateur, IUFM de Versailles, Université de Cergy-Pontoise.

- Patrice PARTULA, Secrétaire général FCPE 

- Michel PIRIOU, Président de l'AFL

- Laurence PASA, MCF Sciences de l'Education, Université de Toulouse Le-Mirail.

- Sylvie PLANE, Professeur de Sciences du Langage, Université Paris IV-Sorbonne.

- Corinne PONCE, Maître de conférences en psychologie du développement

- Claire PONTAIS, responsable SNEP-FSU.

- Denis RAMBAUD, Président national de l'AUPF, Association des Universités Populaires de France.

- Jean-Pierre RAOULT, Professeur des Université émérite, Président du Comité Scientifique des IREM (Instituts de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques).

- Patrick RAYOU, Sociologue, laboratoire ESSI-ESCOL, Université Paris 8.

- Yves REUTER, Professeur de didactique du français, Université Lille 3.

- Bernard REY, Titulaire de la chaire internationale en éducation, Université Libre de Bruxelles.

- Bruno ROBBES, Maître de conférences en sciences de l'éducation, IUFM Versailles, Univ. Cergy-Pontoise.

- Alain ROBIN, Directeur départemental Protection judiciaire de la jeunesse du Val-de-Marne, Créteil.

- Daniel ROBIN, Co-secrétaire général du SNES

- Jean-Yves ROCHEX, Professeur en Sciences de l'éducation, Université Paris 8.

- Hélène ROMIAN, retraitée, responsable d'Unité de Recherche en didactique du Français à l'INRP de 1968 à 1993.

- Christian ROUSSEAU, Président de l'ICEM.

- Marc RUBAUD, Inspecteur d'Académie - Inspecteur Pédagogique Régional.  

- Jacqueline SAINT-JEAN, écrivain et ancien professeur de lettres.

- Bernard SCHNEUWLY, professeur en sciences de l'éducation dans le domaine de la didactique des langues, Université de Genève.

- Sébastien SIHR, Secrétaire général du SNUipp.

- Valérie SIPAHIMALANI, responsable au SNES-FSU.

- Stanislav STECH, Professeur des Universités, Vice-recteur de l'Université Charles de Prague.

- Daniel THIN, Maître de conférences, Faculté d'Anthropologie et Sociologie, Université Lumière Lyon 2.

- André TRICOT, professeur de psychologie, Université Toulouse 2 - IUFM  Midi-Pyrénées.

- Emile TURLAN, Directeur de l'Education de la Ville de Saint-Ouen (93).

- Maryse VAILLANT, psychologue clinicienne et écrivain, Université Paris 7.

- Etiennette VELLAS, chercheuse associée du Laboratoire- Innovation- Formation- Education (LIFE-Université de Genève), membre du Groupe romand d'Education nouvelle. 

- Eric VERGNES, Enseignant clinicien associé, Université Paul Sabatier Toulouse.

- Hugues VILLEMADE, secrétaire départemental FSU 28.

- Philippe WATRELOT, Président du CRAP-Cahiers Pédagogiques.

- Vivianne YOUX, Présidente de l'AFEF, Association française des enseignants de français.

- Jean-Michel ZAKHARTCHOUK, responsable CRAP.

    
  

___________________ Soutenir aussi le GFEN en adhérant  et/ou en s'abonnant à la revue Dialogue  télécharger le bulletin (pdf)

Dans la même rubrique