La biennale 2019 est terminée. Vive la biennale 2021 !

Du 28 au 31 octobre, s'est déroulée à Poitiers la deuxième biennale internationale de l'Éducation nouvelle, à l'initiative de huit organisations : Ceméa, CRAP, FESPI, GFEN, ICEM, FIceméa, FIMEM, LIEN, rejoints par E&D et OCCE. 350 personnes ont participé aux nombreuses activités proposées : forums des pratiques, débats, tables rondes, conférences et autres activités culturelles.

Pour le comité de pilotage, Jean-Luc Cazaillon a remercié à l'ouverture les participant.e.s de Belgique, de Suisse, de Russie, d'Italie, de Haïti, de Tunisie, du Liban, du Canada, du Maroc, de Grèce, de Bulgarie, de Roumanie, de Hongrie, d'Algérie, du Cameroun, des Seychelles, de Côte d'Ivoire, d'Espagne et de France.

« Si l'Education nouvelle  c'est Gisèle de Failly, Freinet, Cousinet, Claparède, Makarenko, ou encore Decroly, Korczak, c'est aussi Geoffroy, Isabelle, Etiennette, c'est Jean-Michel, Claudio, Oleg, c'est Mounira, Svetlana, Saïda, Tatiana,  l'éducation nouvelle c'est nous. Nous héritons d'une histoire importante et il nous faut bien sûr l'accepter et en être dignes. Mais nous sommes aujourd'hui celles et ceux qui construisent l'éducation nouvelle ! »

Jacqueline Bonnard, au moment de la clôture, a souligné le « climat serein et convivial, [dans lequel] chacun et chacune a pu découvrir pendant ces quatre jours la diversité et la pluralité des pratiques, des réflexions et des projets de chaque mouvement, le tout enrichi par la mixité pluriculturelle et internationale... C'est dans un sérieux impressionnant et en confiance que les échanges, les « disputes » et confrontations de points de vue ont eu lieu. »

Nous proposons à votre lecture l'intégralité des propos d'ouverture et de clôture ainsi que le diaporama de quelques moments-clés de cette biennale.


Biennale de l'Education Nouvelle 2019



Maintenant quelles perspectives ?

Tournons-nous vers 2021 qui sera l'année du centenaire du congrès de Calais au cours duquel La ligue Internationale de l'Éducation nouvelle a été fondée. « Faisons émerger ces paradis enfouis, moteurs de nos rêves, pour ouvrir le monde des possibles vers une émancipation individuelle et collective. »


Si vous voulez voir ou revoir tous les moments, nous vous invitons à aller sur le site de la biennale où vous pourrez retrouver :

  • La vidéo de la séance d'ouverture et la conférence de Michel Lussault voir
  • La visio-conférence de Nathalie Mons voir
  • La conférence de Philippe Meirieu voir
  • La conférence de Conny Reuter et la séance de clôture voir
  • Tous les débats, tables rondes et forums des pratiques, jour par jour avec photos et comptes rendus voir

Vous pouvez également lire les échos des échanges sur le site du CRAP 

Et rendez-vous en 2021 !

Isabelle Lardon

Photos ©IL

Dans la même rubrique