Conférence Henri Wallon, par Jean-Yves ROCHEX



Dans le cadre des ateliers de la Praxis des éditions Delga, en partenariat avec l'Institut Henri Wallon du GFEN, le Centre Suzanne Masson et l'UCP 5


Conférence Henri Wallon,
par Jean-Yves ROCHEX  

Samedi 18 mars 2017, 14h

Centre Suzanne Masson
41 av. du docteur Arnold Netter, 75012 Paris

Présentation

HENRI WALLON :
Professeur au collège de France, directeur du laboratoire  de psychobiologie de l'enfant, il est à l'origine d'un courant psychologique  fécond dont il puise les outils dans la pensée marxiste alors récente. Il fait du champ social, le moteur du développement de la personnalité. S'il s'illustre indépendamment  de  Vygotsky  dans  des  recherches convergentes,  il  avance  comme  lui  une  conception  du développement  différente  de  celle  de  Jean  Piaget,  les  uns et  les  autres  réfutant  les  courants  béhavioriste et  fixiste,  les  psychologisations  abstraites.  Ses  recherches  sont  débattues par ses contradicteurs, et Jean Piaget qui rend un hommage posthume à Vygotski en 1985, aura salué Henri  Wallon en 1961, en affirmant la complémentarité de leurs œuvres.  Wallon  et  Vygotski  médiatisent  tout  deux  le développement dans l'activité et l'état des relations sociales,  au  contraire des théoriciens  d'autres  courants  de pensée. La conception du développement et de la culture  d'Henri  Wallon  l'ont conduit à un engagement  social, particulièrement dans le domaine de l'école, dont la culture  lui  paraît  devoir  être  refondée et intégrer les « humanités techniques » au même titre que les sciences les humanités classiques.  Avec P. Langevin, il propose en 1947 un projet de réforme pour  l'école. Il milite  à  la promotion de l'éducation populaire (CEMEA) et de l'éducation  Nouvelle  (GFEN)  dont  il  est  le  président  jusqu'en 1962.

Le nombre de places de la salle étant limité à 70, une inscription préalable est souhaitée pour ces ateliers, par mail  à editionsdelga@yahoo.fr

Dans la même rubrique

Lire aussi...