Le secteur Langues publie - Ethique et enseignement des langues (APLV)

Vient de paraître le dernier numéro des Langues Modernes (APLV) :

Ethique et enseignement des langues

coordonné par Maria-Alice Médioni et Jean-Paul Narcy-Combes



* Éditorial, par Pascal Lenoir (pp. 7-8)
www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article6453 

* Introduction du dossier, par Maria-Alice Médioni et Jean-Paul Narcy-Combes (pp. 9-14)
Extrait : 
"Ce dossier présente des approches riches et variées quant à la question de l'éthique. L'enseignement des langues pose de façon centrale la question de la rencontre entre des sujets de cultures différentes : toute nouvelle langue confronte l'apprenant à autrui, à la pluralité, et, de la même façon, gérer cet apprentissage confronte l'enseignant à la pluralité des cultures dans les groupes d'apprenants dont il a la responsabilité, à leur diversité sociale, affective et cognitive. Les conceptions éthiques des enseignants de langues se révèlent forcément à travers les choix qu'ils font quant aux modes d'enseignement privilégiés, aux modalités d'évaluation utilisées, aux situations plus ou moins complexes proposées aux élèves, aux objets d'étude favorisés, au contrat didactique mis en oeuvre dans la classe. D'autant qu'au sujet des langues se nichent les hiérarchies, inégalités, jugements de valeur, appliqués consciemment ou inconsciemment aux différentes langues, confortés par un discours politique, voire institutionnel ou par les usages qui sont faits du Portfolio des langues."

* La liberté d'expression en classe de langue, par Nathalie Fareneau (pp. 65-70)
Résumé :
La classe de langue est un lieu privilégié qui permet de découvrir un autre univers linguistique et culturel, de s'ouvrir à l'altérité. Cette découverte suppose une prise de distance par rapport à ses propres références et invite à s'interroger sur des évidences, à réfléchir aux droits et aux devoirs qui régissent notre société.
La démarche proposée invite à s'interroger sur la liberté d'expression, à travers la découverte d'?uvres qui furent censurées, ailleurs et à d'autres époques, et à mieux comprendre les valeurs que défend ou attaque une société. Les questions éthiques que soulèvent ces découvertes peuvent permettre également de mieux appréhender des problématiques actuelles autour de la liberté d'expression. 
Ce travail, conduit avec des élèves de lycée (d'un niveau B1 en espagnol) à partir de productions artistiques dans le monde hispanique et latino-américain, permet de traiter la question éthique aussi bien du côté de l'enseignant que de l'apprenant. Il incite l'apprenant à prendre conscience des schémas culturels qu'il a en lui, exprimer sa pensée et porter un regard critique. L'enseignant propose des contraintes pour que l'apprenant puisse exercer sa liberté et délimite le cadre qui protège l'intégrité de chacun. La langue étrangère qui au début peut représenter un obstacle pour débattre va devenir une alliée grâce aux différentes étapes de documentation et d'argumentation qui mobiliseront toutes les compétences en langue et permettront, après des temps d'entraînement, le plaisir de la rencontre et de l'échange d'idées contradictoires.
Mots-clés : liberté d'expression, éthique, esprit critique, censure, ?uvres d'art.

* La réécriture solidaire au service de la production écrite en classe de langue, par Valérie Soubre (pp. 71-77)
Résumé :
Ce projet inscrit l'écriture dans une durée délibérément longue soit l'ensemble du semestre. La démarche autour de la réécriture est basée sur l'accompagnement (enseignant-apprenant, apprenant-apprenant) à toutes les étapes de la réalisation. Le principe est de fixer un cadre dans lequel différentes étapes sont programmées pour permettre aux apprenants d'améliorer leur texte. Les différents états du texte ont pour but de faire surgir des besoins, qui feront l'objet d'apports en classe. 
Mots-clés : sens des apprentissages, écriture d'invention, coopération apprenante, co-évaluation, processus rédactionnels, apprentissages solidaires.

* Les outils web à l'école : enjeux éthiques et socio-critiques, par Marta Puig Sedó (pp. 79-85)
Résumé :
Les enseignants des langues sont de plus en plus nombreux à intégrer dans leur pédagogie des outils numériques web, tels que des moteurs de recherche, des réseaux sociaux et des applications ou logiciels gratuits. Emportés par l'engouement que la technologie numérique suscite aujourd'hui, ils sont cependant relativement peu soucieux des enjeux éthiques que l'utilisation de ces outils engendre, tant sur le plan sécuritaire, socio-économique que cognitif. Cet article se propose une prise de conscience du rôle de l'enseignant face à la technologie numérique et sa pénétration dans le milieu scolaire. 
Mots-clés : outils web gratuits, artefacts numériques, enseignement des langues, milieu scolaire, enjeux éthiques, pertinence pédagogique

Un exemplaire de la revue sera disponible à la bibliothèque du Secteur Langues (CABV de Vénissieux).
Sommaire complet