GFEN Provence : archives des activités

2018/2019

Préparation du congrès
  • Atelier "Démocratie"
    Jeudi 8 mai
    2019, de 9h30 (accueil) à 16h30, Marseille (en principe à ACT, à confirmer)

    Le GFEN Provence prépare le congrès national du GFEN en invitant les adhérents et sympathisants de Provence à préparer ensemble leur contribution à ce moment démocratique.
    Comment : Nous vivrons un atelier (il se prépare actuellement) autour de la notion de démocratie.
    Pourquoi ? Du local au global, du monde associatif (dont nous faisons partie) au choix à venir des citoyens d'Europe (appelés à voter), du printemps (tant espéré) des pays du Maghreb à ce que disent les peuples du monde (y compris sur les ronds-points de France), la notion de démocratie nous taraude ! Travaillons-y !

    Repas partagé, participation aux frais (10 €). Lire bientôt plus ici et s'inscrire

Cycle "Regards sur le travail"

Les enjeux : Comment (re)faire du sens (en complément d'autres types d'actions et d'engagements) sur des métiers "déqualifiés" ou disqualifiés et en "ré-évaluer" la richesse ? Comment y construisons-nous des savoirs à partir de l'expérience ? Quels liens cherchons-nous entre valeurs et pratiques ? Comment l'expérience professionnelle peut-elle se raconter et de ce fait se transmettre ? Comment repenser nos métiers autrement, c'est-à-dire collectivement, avec les apports de "l'analyse du travail" et le "tous capables" de l'Éducation nouvelle ?  

Lieu : Marseille - Aubagne - les adresses seront confirmées au plus vite, dès votre inscription. (Plan d'accès sur demande, co-voiturage possible à partir de Marseille)

  • juin 2019

  • Samedi 30 mars 2019, Aubagne
    Carte blanche à Noëlle de Smet (CGé - Bruxelles -www.changement-egalite.be/)
    Ce sera une journée d'écriture de pratiques avec les outils de "l'entrainement mental" et la "pédagogie institutionnelle".
    "L'Entraînement Mental est une méthode d'appréhension de situations complexes pour des prises de décisions, qui montre tout son intérêt dans un monde contemporain qui se complexifie de plus en plus.
    Il revient à Joffre Dumazedier - fondateur de Peuple et Culture - d'avoir inventé, expérimenté et assuré les bases scientifiques de cette méthode. Initialement conçue pour des ouvriers autodidactes peu scolarisés, elle a été étendue à la formation de publics de tout niveau.
    Rigoureuse et accessible, elle permet à un groupe de prendre en charge ses difficultés, de les dépasser et de produire collectivement. Il s'agit de s'entraîner à saisir la complexité de situations sociales vécues, pour pouvoir agir en collectif sur les insatisfactions repérées, et les transformer." www.peuple-et-culture.org/spip.php?mot20)


  • Samedi 9 février 2019, Centre de loisirs Les Espillières, 13400 Aubagne
    Accueil : 9h - Démarrage des travaux 9h30 - Fin des travaux 17h
    "Autonomie au travail : la coopération au coeur de la question du travail"

    Le travail, qu'il soit enseignant, social, dans le soin ou tout autre apparaît de plus en plus contraint par des règlements, des normes, des usages qui semblent réduire à portion congrue les marges d'initiatives des opérateurs. C'est leur autonomie et leur liberté qui semblent remises en question !
    Or parallèlement, l'une des sources auxquelles s'alimente l'analyse du travail que nous développons dans le cadre de notre projet GFEN Provence "Regard sur les métiers" est la pensée du médecin philosophe Georges Canguilhem lequel affirme pour sa part que "tout homme veut être sujet de ses normes".
    La question de l'autonomie au travail entre sujets singuliers et collectifs, entre travail prescrit et travail réel, est donc au centre de la 3ème journée du GFEN Provence. D'une autre manière, c'est celle des coopérations, des stratégies et des éventuels compagnonnages.

    Repas partagé / PAF : 10 € / Une journée ouverte à tous.
    S'inscrire :contact@gfenprovence.fr ou ici sur inscription en ligne

 

  • Samedi 8 décembre 2018, Centre de loisirs Les Espillières, Aubagne (Plan d'accès sur demande)
     "Motivation, mobilisation, implication"

    Le fil rouge de la journée sera :
    - la question du sens vue dans la prisme de termes aux sens variables : "motivation", "mobilisation" : autant de notions et de mots d'usage courant mais à réinterroger : comment ?
    - passer de l'expérience aux mots et aux concepts : en quoi ce chemin nous aide-t-il ? L'expérience est-elle traduisible en mots ?
    - que faisons-nous de ces injonctions à "toujours plus" que nous renvoient nos institutions ? Quel usage en faisons-nous à notre tour face à nos publics ?
  • samedi 13 octobre 2018, de 9h à 17h, Centre de loisirs les Espillières, Aubagne

    1ère séance de travail autour de quelques "métiers impossibles" : enseigner (de la maternelle à l'université), accompagner (travail social), travailler en projets. 

    Soigner les métiers : comment, pourquoi ? 
    Nous vous invitons à cette première séance de travail (un temps d'atelier, des débats, des apports d'outils) où nous co-construiserons notre projet de travailler sur ce qui donne sens à nos métiers. Ceux-ci, nous tenterons de les comprendre autour de trois pôles toujours en tension : ce que nous faisons, les valeurs que nous portons, les savoirs que nous transmettons.

Formes de travail : les journées se déroulent sous la forme de labos participatifs, d'ateliers d'Éducation nouvelle avec travail individuel et collectifs, temps de réflexion, apport de ressources documentaires.

Plaidoyer pour les pratiques de création  / Cycle « Création / inclusion »
Ce projet est mené en coopération avec l'association ACT (approches.fr), centre de ressources histoire&mémoire des immigrations (Marseille).

Les enjeux : Pourquoi, que ce soit à l'École, dans le travail social, dans la Cité, maintenir ouvert le champ de la création "en des temps si troublés" ? En quoi créer et faire créer est-il une forme possible de réponse qui recrée du lien, qui ré-humanise, face aux violences physiques et psychiques que l'actualité impose à de nombreux contemporains, rescapés des guerres et des enfermements ? En quoi créer nous permet-il de résister à la pensée prisonnière d'approches médiatiques ordinaires et de leur trop fréquent sensationnalisme ?

Lieu : ACT 98, rue de l'Evêché, 13002 Marseille

  • Samedi 27 avril 2019, accueil à partir de 9h — fin des travaux vers 16h30—17h
    Atelier d'écriture "Nos lignes de crêtes"

    Rachida Brahim et Constance Dumotier-Khripounoff  vous invitent à creuser ensemble les questions d'animation qui nous taraudent, en filant sur une journée la métaphore des lignes de crête, afin d'écrire/penser ce qui nous anime dans nos métiers.

    À quoi bon des animateurs et animatrices d'atelier d'écriture/de création en temps de trouble ? Les temps étant indéniablement troublés, nous chercherons ensemble à affiner côte à côte nos réponses singulières à cette immense question.
    À ces immenses questions...

    Comment nous positionnons-nous face aux publics, souvent malmenés, que nous rencontrons ? De quoi sont faites nos postures, d'où nous viennent-elles ? Comment les rendre parlables afin de les socialiser, et de pouvoir s'en faire retours ?
    Cette journée est destiné aux personnes qui animent des ateliers, à celles qui frayent avec la vulnérabilité, leur vulnérabilité et qui restent curieuses de comprendre comment et pourquoi elles en sont arrivées là.

    Venez nombreux et inscrivez-vous ici ou par mail au GFEN contact@gfenprovence.fr
    Repas partagé / PAF : 10 € / Une journée ouverte à tous.


  • Samedi 6 avril 2019 Reporté ! Pour des raisons de calendrier, nous sommes contraints de reporter l'atelier au samedi 27 avril
  • Samedi 26 Janvier 2019 : Journée "Création - Accueil - Inclusion"
    9h-17h, 82 rue de l'Evéché, Marseille

    ACT (Centre de ressources Histoire et mémoires des territoires et des immigrations - approches.fr) et le GFEN Provence (gfenprovence.fr) vous invitent à la deuxième journée de travail du groupe "Création - Accueil - Inclusion". Notre invitée sera Natalie Rasson, militante associative belge, membre de CGé (Changement pour l'égalité), animatrice d'ateliers d'écriture et co-auteur du livre Créer en éducation nouvelle - Savoirs, imaginaires, liens au coeur des ateliers de lecture-écriture (Chronique sociale 2018)

    Dans sa "carte blanche", ouverte à tous (mais attention le nombre de places est limité à 20 personnes), Natalie nous proposera de vivre un atelier lié à ses pratiques actuelles d'animation et de réfléchir ensemble ensuite à l'actualité de la question du poète Hölderlin
    En savoir plus et s'inscrire


  • novembre 2018

  • mercredi 26 septembre : "Autour d'un projet création avec des mineurs non accompagnés afghans en Belgique" - Marseille / ACT (inscriptions closes)
Formes de travail : les journées se déroulent sous la forme d'ateliers (écriture, arts plastiques, etc.) avec travail individuel et collectifs, temps de réflexion, apport de ressources documentaires.
Interventions
  • Intervention au stage Sud Éducation - CGT - Solidaires
    28 & 29 mars 2019, Marseille
    Le thème est «les rapports de domination au sein de l'école et au-delà».
    Le GFEN proposera deux ateliers et participera à l'entretien avec Noëlle de Smet (CGé - Bruxelles). Act organisera un atelier de son côté (Soraya).

  • Semaine de lutte contre les discriminations
    18 au 24 mars 2019, Marseille
    Le GFEN a été sollicité pour accompagner la journée du vendredi 22 mars. Elle s'adresse aux professionnels de l'éducation, du travail, social, de la culture.

  • Au colloque du SNUIPP 06 "Ensemble, reprenons la main sur le métier", conférence de Jacques Bernardin (président du GFEN) "Enseigner, c'est concevoir"
    Jeudi 15 novembre 2018, Stade des Arboras, 265 boulevard du Mercantour, Nice
    Dépliant
    . S'inscrire : avant le 15/10 par mail snu06@snuipp.fr


  • En coopération avec le CRI Paca (Centre de ressources illettrisme) l'Éducation nouvelle organise deux jours de formation à Aix-en-Provence (fichet d'inscription en p.j.) les 24-25 septembre 2018.

    "L'atelier d'écriture avec un public en difficulté avec l'écrit : lire, écrire, créer, aller ensemble à la rencontre de l'autre" (Animation Pascale Lassablière, Bruxelles & Michel Neumayer Marseille) en savoir plus


Avec les partenaires


  • En coopération avec "Pouce la paix" (cultiverlapaix.org)
    - Jeudi 20 septembre 2018, 19h, Cinéma le Pagnol, Aubagne
    Le GFEN Provence vous invite à la projection du film "Une journée particulière"

    - Un débat autour de ce film et de ses liens avec notre engagement pour une Culture de paix dans et hors l'école aura lieu à Aubagne le dimanche 22 septembre 2018 à 15h lors de la Fête de la paix à Aubagne, Cours Beaumont au cercle de l'Harmonie. (Animation : GFEN)
Rendez-vous
  • Samedi 6 octobre 2018, Aubagne, Centre de loisirs les Espillières (plan d'accès sur demande)
    1er RDV
PAF : 10 € (étudiants, chômeurs : tarif spécial)
Repas partagé, pris sur place . Un co-voiturage à partir de Marseille est possible.
Merci de prévenir de votre venue

Éducation nouvelle et sciences : autour de la question écologique.
Ce troisième projet est en voie d'élaboration. Dates prévues : printemps 2019.

2017/2018

Notre thème 2017-2018 : "Les enjeux du je / jeu"

Etrange jeu sonore entre deux "homophones» ? Peut-être pas ! Nous questionnons cette année au GFEN Provence deux domaines que l'usage ordinaire souvent sépare mais que nous voulons relier à travers plusieurs samedis de travail. Que nous voulons penser à l'aune de l'Éducation nouvelle. Elles concernent l'école et la monde associatif, la scène publique et la sphère privée.

Quelles constructions de l'humain se profilent à travers ces pratiques ? Quelles valeurs se construisent ? Quels savoirs sur soi et sur le monde ? Quel liens entre savoirs et imaginaire ?

AG
  • Assemblée générale & bilan de l'année (date et lieu à fixer - Marseille-Aubagne).

Avec les partenaires






  • Jeudi 7 juin 2018, 19h00 - Aubagne, cinéma le Pagnol

    Participation à la présentation du film "L'insulte"
    de Ziad Doueiri, avec l'association Pouce la paix (Aubagne)


  • Laurence de Cock : "Enseignement de l'histoire : enjeux, ruptures et continuités"
    Mardi 17 octobre 2017, 18h, Centre sociale l'Agora, Marseille

    Conférence organisé par ACT, avec la participation du GFEN Provence
    "Pourquoi et comment apprendre l'histoire ? Et surtout, quelle histoire ? La virulence des débats récurrents sur ce que les élèves apprennent à l'école est aujourd'hui autant le signe de la vigueur des courants réactionnaires que d'un profond désarroi autour de ces questions décisives. Refuser fermement le terrain du discours scolaire nostalgique et patriotique n'interdit pas de regarder en face l'ampleur des tensions qui traversent aujourd'hui un enseignement chargé de sens civique." (La fabrique scolaire de l'histoire, 2e édition, 2017) en savoir plus
Série : "Le jeu, pratique citoyenne"
  • Samedi 14 avril 2018, 9h-17h

    Colloque École Maternelle, neurosciences, collège, laïcité, formation continue adultes, Cyrulnik, Parcoursup, lutte contre les discriminations et l'antisémitisme, plan lecture, dédoublement du CP, Dehaene, emploi franc, privatisation, etc. les initiatives des pouvoirs publics concernant l'école et la formation, les savoirs et leur transmission, notre conception de la réussite de chacun et de tous, se multiplient...
    Quelle en est la logique ? Quels regards l'Éducation nouvelle porte-t-elle sur ces questions ?  

    Sous la forme d'un "labo participatif" (deux  dispositifs  de type "conférences interrompues", l'un sur la "formation continue des adultes", l'autre sur "neurosciences"), nous vivrons des temps d'échange et de réflexion à la recherche de la cohérence politique et pédagogique de ces dispositifs annoncés qui bousculent notre travail d'éducateurs, enseignants, formateurs. 
    Ils mettent à mal des principes que l'Éducation nouvelle porte depuis sa naissance ? (coopération, co-éducation, construction de savoirs-pouvoirs sur le monde, etc.) 
    Ils participent d'un nouveau scientisme ?
    Ils renforcent l'idée d'expert "autorisé" à parler de tout ? 
    Ils sur-prescrivent nos métiers ?

    Travaillons-y ! 
    Échangeons et problématisons ensemble pour mieux agir ensemble au service d'une autre école, d'une autre formation et action culturelle ! 

  • 17 mars 2018 : un atelier "jeu théâtral, impro, travail du corps et de la voix"

  • 24-25 février 2018  "Les enjeux du je"
    (Accueil à partir de 9h00 le samedi - Fin des travaux vers 16h00 le dimanche)
    Étrange jeu sonore entre deux « homophones » ? Peut-être pas ! Nous questionnerons cette année au GFEN Provence deux domaines que l'usage ordinaire souvent sépare, mais que nous voulons relier et penser à l'aune de l'Éducation nouvelle. Ils concernent l'école et le monde associatif, la scène publique et la sphère privée, d'avant 7 ans à plus de 77 ans. Rejouons-nous le monde par jetons et cartons interposées ou nous armons-nous pour le transformer ? Voir la présentation
Interventions
International
  • 18-21 avril : intervention à Oran (projet "Écrire ensemble, vivre ensemble) en partenariat avec le Cobiac

  • 6-8 avril : participation à la réunion du Lien international d'Éducation nouvelle de préparation des Rencontres d'Éducation nouvelle des 22-26 juillet en Roumanie (Timisoara).

  • Février 2018 : accueil prévu d'une réunion du Lien International d'éducation Nouvelle en Provence (lieu à déterminer)
Série "les classiques de l'éducation nouvelle"

Expliquer, cela empêche de comprendre quand cela dispense de chercher, disons-nous depuis longtemps. C'est le fil rouge des deux ateliers que nous vivrons autour du "lire-écrire-traduire", deux manières de résister à l'explication abrutissante et de faire fond sur l'inventivité de chacun !

  • Samedi 24 mars 2018 : à définir

  • Samedi 27 janvier 2018, accueil à partir de 9h, fin des travaux vers 17h
    Deux ateliers :
    - "Les attentes"
    Un atelier de simulation qui pose la question de notre relation aux personnes avec lesquelles nous travaillons (enfants, adultes). Cette question est en lien avec le "tous capables", mais nous n'en dirons pas plus pour ménager la surprise !
    [Un article à lire : Jean Bernardin. (2010). « Le rôle des attentes dans la construction de l'image de soi »
    Dialogue N°138. Difficulté scolaire - Comment retourner la peau du destin ? pp.10-14.]
     
    - "Derrière la main, chercher la tête"
    Quand on travaille, on se parle à soi d'abord, puis peut-être aux autres !!! Ce sera un atelier d'arts plastiques qui pose la question de l'activité mentale (ce que nous "cogitons") enfouie sous l'apparence de la tâche (ce que nous "faisons").

  • Samedi 9 septembre 2017, accueil 9h00 - Démarrage 9h30 - La journée se termine vers 17h
    "Lire, écrire, traduire. De la réception à la production et retour... le "je" au cœur de la langue"

  1. Le "texte reconstitué", ou "recréé", ou "réinventé". Une première situation d'entrée dans la langue et le texte d'un autre (l'auteur souche), une pratique coopérative féconde de la maternelle à l'université et plus...

    Le texte reconstitué est un outil de base de toute pédagogique qui met l'accent sur la complicité et l'entraide des sujets au sein d'un groupe de production. Mais au-delà, la question sera de savoir en quoi reconstituer ensemble un texte fait entrer chacun dans le microscopique du texte, de ses grandes avenues à ses zones d'obscurité, et du même coup le lire autrement ?
    Autrement, le collectif au service de la prise de conscience des singularités.

  2. Écrire dans les parages de Franz Kafka, un classique des ateliers d'écriture. Il s'agira de revisiter un dispositif dans lequel on (re)découvrira quelques outils de base du tous capables, tous chercheurs, tous créateurs et producteurs de textes. Une question : qui écrit le texte ? L'auteur ? Le lecteur ? L'éventuel traducteur ? Et si traduire, c'était une forme augmentée de l'écriture ? "Traduire, c'est penser le monde" disait déjà Virginia Woolf  (à écouter ici)

Journées de réflexion
  • Vendredi 24 et samedi 25 novembre 2017 :
    "Nos pratiques de création et animation culturelle sous le feu des médias : comment ? pourquoi ?"

    Au carrefour de l'Histoire et de l'imaginaire et de l'actualité. "À quoi bon des poètes en des temps si troublés ?" demandait il y a 200 ans déjà, le poète Friedrich Hölderlin. Aujourd'hui, face aux guerres et aux drames qui en résultent, cette question est plus que jamais « 'actualité". Elle interroge les pratiques de création et les projets d'animation culturelle que, très modestement, nous mettons en place dans les centres sociaux, les écoles, les médiathèques autour de ces questions.

    ACT (approches.fr) et le GFEN Provence (gfenprovence.fr) proposent deux jours de réflexion et de partage à ce sujet à l'intention des enseignants, animateurs sociaux, acteurs culturels en recherche de pratiques qui prennent appui sur l'imaginaire, l'Histoire et les histoires, la langue, le visuel pour penser ensemble autrement.

    Déroulement : chaque jour, un temps de travail en atelier (écriture - scène) ; un temps d'échanges d'expérience et de problématisation. Inscrivez-vous dès que possible, cela nous facilitera grandement l'organisation. (par mail ou sur les sites)

2016/2017

Sur la région
  • "Apprendre l'intelligence des langues" Formation ouverte à tous les professionnels avec Joëlle Cordesse, ACT

- Vendredi 16 juin 2017, 9h à 16h30
Dans les locaux d'Unis Cité,13 boulevard d'Athènes, 13 Marseille

En partenariat avec le GFEN Provence et le GFEN 66, Approches Cultures & Territoires propose une journée de formation ouverte à tous et gratuite mais sur inscription car les places sont limitées, à l'attention des acteurs socio-culturels, des enseignants et des citoyens qui dans leurs activités professionnelles et/ou associatives veulent agir contre toute forme d'exclusion et tout processus de discrimination en s'interrogeant sur la question de la langue comme levier de reconnaissance et d'émancipation. En savoir plus

Apprendre et enseigner l'intelligence des langues. A l'école de Babel, tous polyglottes,
Joëlle Cordesse, préface de Claudine Normand, postface de Philippe Meirie, Chronique Sociale, 2009, 192 pages, 16 €
Samedis de travail
  • Samedi 17 juin 2017, 9h30 - 17h
    Deux pistes : revenir sur le sens de notre activité  2016 - 2017 + nous projeter en 2017-2018

    Pour revenir sur une année riche en rencontres et découvertes, nous voulons nous donner un fil rouge :  # langue langage #.
    • En quoi ce fil rouge nous permet-il de mieux comprendre ce que nous avons fait au fil des samedis du GFEN ? 
    • Nous nous engageons tous autour de cette question # langue langages #, que ce soit dans notre activité professionnelle, militante, associative. 
    • Pourquoi ? Quels liens avec l'Éducation nouvelle ? 

    Ce sera une journée conviviale d'atelier (atelier colloque), d'écriture (atelier) et de retour sur quelques textes fondateurs pour nous (De Peirce à Glissant, de Fanon à Bhaktin et au-delà).
    Nous aurons deux grands témoins : Joelle Cordesse  et Jean-Louis Cordonnier

    Ce sera aussi un approfondissement des questions émergées lors de l'intervention de Joëlle le 16 juin dans le cadre de ACT (voir ci-dessus)

    Repas pris en commun. PAF : 10 € - tarif spécial étudiants, chômeurs / Inscription


  • La création, l'oeuvre au carrefour du faire et de la pensée !
    Samedi 6 mai 2017, 9h- 7h30, Cercle de l'Harmonie, Cours Beaumont, 13 Aubagne

    Nous vivrons deux ateliers qui s'adressent à tous, enseignants, étudiants, formateurs, travailleurs sociaux, acteurs culturels :
    - autour du sculpteur Brancusi, un atelier philo autour de : "Qu'est-ce qu'une oeuvre d'art ? Se poser cette question est certes très intéressant, mais comment ne pas céder à l'abrutissement explicateur (J.Rancière) , "comment faire de l'atelier une situation active et émancipatrice" encore plus !

    - autour du catalan Juan Miro, un atelier d'arts plastiques. Miro ??? Oui le peintre et sculpteur catalan qui nous dit (de manière prémonitoire compte tenu de la date retenue pour ce samedi d'Éducation nouvelle) «Ce qui est important, ce n'est pas de finir une oeuvre, mais d'entrevoir qu'elle permette un jour de commencer quelque chose.» Cette oeuvre qui nous pousse en avant, que nous (re)commençons chaque jour, c'est bien sûr de travailler à un monde qui sache accueillir chacun dans sa singularité, mais qui, plus encore résiste ! Comme lui, Miró (El segador, un paysan catalan) avec une faux au poing (+ l'imaginaire et l'utopie dans la besace), symboles d'un peuple en lutte !

    Repas pris en commun. PAF : 10 €  / Inscription

Conférence
  • Colloque "Racisme et discrimination : quelles luttes aux frontières de l'école ?"
    24 et 25 mars 2017, Marseille
    Colloque organisé par ACT-LILAR. Le GFEN Provence y intervient le samedi 24 après-midi :
    Michel Neumayer : "Une pédagogie des questions chaudes est-elle possible ? À quel prix ?" En savoir plus


  • Conférence "Ecole et société, comment lever le malentendu ?"
    Jeudi 16 mars
    2017, 18h30, salle Clos Blancheton, Carnoux

    Organisé par le Cercle Progressiste Carnussien
    Une table ronde animé par Laurent Mauneau, Michel Motré, Michel Neumayer (GFEN) et Jacques Tonnelle
    Entrée libre et gratuite. En savoir plus


Chantier "sciences"
  • Journée "science VS croyance"
    Samedi 18 mars 2017,  9h - 17h, aux Espillières, Aubagne

    La question de la science est un enjeu démocratique important ! Jean-Louis Cordonnier (GFEN 66) nous propose au cours de cette journée d'entrer dans plusieurs chantiers de lutte contre le simplisme menés en classe et ailleurs autour de la question "Sciences VS croyance".
    - Un atelier sur le réchauffement climatique ;
    - Peut-être une réflexion sur les supposés fondements d'une catégorie invoquée par certains et qui se nommerait "race" !
    - Une boite noire surprise !
    Cette fois-ci, comme en août 2016, une réflexion s'engagera : sur le travail d'observation, la part de la langue dans le travail scientifique, le statut du chiffre en regard du réel... dans un domaine où notre crédulité de "non-spécialistes" est bien souvent prise en défaut. Comment mieux nous former nous-mêmes à la dimension citoyenne de ces choses ? Comment initier nos élèves à ces questions qui mettent les valeurs, le rapport au "vrai" et au juste, la complexité au coeur d'un cours de sciences émancipé  ? Ce sera le fil rouge. En savoir plus

    Repas de midi partagé (chacun apporte quelque chose).
    PAF : 10 €. (Prix spécial : lycéens, chômeurs).
    On peut bien sûr adhérer sur place mais la journée est ouverte à tous !!!

        

  • Journée "sciences pour tous" et redémarrage de nos activités
    Samedi 27 août 2016, aux Espillières, à Aubagne (lieu à confirmer)

    Jean-Louis Cordonnier (GFEN 66) lancera notre projet "sciences" pour l'année...
    Sciences ? Pas sciences ? La journée s'adresse à tous (de la maternelle à la fac, du travail social à la culture), car c'est de l'Éducation nouvelle "pur sucre" !  

    Nous prendrons RDV pour préparer notre stage "Création : faire société ?"des 29-30-31 octobre à Aubagne.
    ...  nous dirons un mot des journées "Les incontournables de l'Éducation nouvelle". La première a lieu le samedi 8 octobre. (Atelier "Que s'est-t-il passé le 6 février 34 à Paris ?", un atelier d'histoire contemporaine) 
    ... nous lancerons notre chantier "on n'écrit pas assez" 
    ... nous organiserons nos déplacements : 

    - à Lyon pour le colloque « Éducation nouvelle, Égalité, Émancipation : quelles utopies pour aujourd'hui ? (Lyon -16-17-18 septembre 2016), organisé par le Groupe du Lyonnais, le secteur Langues du GFEN, le GREN et le LIEN. Avec la venue Ph.Meirieu, Edwy Plenel, Frank Lepage, Jean Houssaye, Etiennette Vellas. Et un atelier organisé par le GFEN Provence (à préparer donc).
    Toutes les infos sur : http://www.gfenlyonnais.fr/?p=1015 

    - à  Échirolles "Rencontres internationales d'ateliers d'écriture" les 20-23 octobre 2016. 
    Toutes les infos sur http://ecrituregfen.org/?p=1528


Chantier "Ecriture, création"
  • Journée "Philo & création"
    Samedi 29 avril 2017, aux Espillières, Aubagne
  • Journée d'écriture/création (donc de réflexion) autour du thème de "laïcité"
    Samedi 10 décembre 2017, les Espillières,  Aubagne (lieu à confirmer)

    Nous prévoyons pour cette journée deux temps (deux ateliers) très différents de réflexion et de travail : une entrée dans l'histoire de la loi de 1905 ; une  analyse d'une intervention en lycée en 2015 liée à cette question.
    Autrement dit...
    - Autour d'une question qui agite les esprits et interroge notre capacité de vivre ensemble au sein d'une même société, et plus encore notre volonté d'y parvenir sans exclure quiconque.
    - Autour d'un mot qui, ici et là, à l'école, dans l'espace public, dans les médias en cache d'autres et se trouve parfois brandi en méconnaissance d'une loi, d'un contexte historique, d'une époque (celle du début su 20ème siècle), une philosophie.
  • Stage création (écriture et arts plastiques)
    29-30-31 octobre 2016 Annulé



Réunions
  • 6 février 2017  : Carnoux, "bureau 13"

  • 18 février 2017 : Lyon - Fin du travail sur le manifeste "Utopies" (Colloque de Villeurbanne de sept 2016) auquel le GFEN Provence a participé. 

  • 3 mars 2017 : Carnoux "bureau 13" : prépa du samedi "Création & Philo, Brancusi et Miro" (en soirée)

  • 31 mars 2017: Carnoux, "bureau 13", prépa des activités d'avril (en soirée)

Interventions
  • 9 février 2017 : Salon de Provence : stage UNSA (intervention Élisa et Michel)

  • 30-31 mars 2017 : stage SUD-Éducation à Marseille (intervention du GFEN en discussion)

  • 21-22 avril 2017: Genève (intervention du GFEN Provence dans le cadre du LIEN)
Chantier "les classiques de l'éducation nouvelle"
    • Est-ce ainsi que les hommes lisent ?
      Samedi 28 janvier
      2017
      (Attention la date a changé)


      Une journée de réflexion, de création et d'échange consacrée à un classique de l'Éducation nouvelle mais pas seulement !

      a) un atelier : "Lire en polonais", situation fétiche qui questionne sur ce qu'implique l'acte de lire ?

      b) des salons de lecture auto-gérés (dans le prolongement du "faire salon" inauguré lors de notre journée "laïcité") avec une réflexion sur les lecteurs que nous sommes, serons peut-être, avons été.

      c) un atelier de "création graphique" surprise !

      c) une réflexion sur le rôle de la lecture dans nos pratiques professionnelles et / ou militantes avec nos publics (jeunes, adultes, petits et grands lecteurs, etc.).

      Merci de prévoir dans votre besaces : livres, textes, outils de lecture-écriture qui pourrons vous aider si vous décidez sur place d'ouvrir un "salon de lecture" !

      Comme à chaque fois :

      - repas sorti du sac ;

      - PAF (10 €) ;

      - adhésion sur place possible ;

      - plan d'accès sur demande.


    • "Que s'est-il passé le 6 février 1934 à Paris ?" (Un atelier d'histoire et d'écriture)
      Samedi  8 octobre 2016, 9h - 17h

    - Un atelier d'histoire... aussi d'écriture...
    - Un réflexion sur la presse et la manière de travailler avec celle-ci en classe
    - La reprise d'un dispositif de travail de Michel Huber, auteur de nombreux ouvrages d'éducation nouvelle 
    - Un éloge de l'auto-socio et du débat en pédagogie qu'elle soit d'enfants ou d'adultes. 

    PAF : 10 € - Repas partagé (chacun apporte quelque chose : début de l'alphabet : sucré - fin de l'alphabet : salé)
    Merci de signaler votre venue avant !

    2015/2016

    Voir l'affiche

    Stages
    • Journée "sciences pour tous" et redémarrage de nos activités
      Samedi 27 août 2016, aux Espillières, à Aubagne (lieu à confirmer)

      Jean-Louis Cordonnier (GFEN 66) lancera notre projet "sciences" pour l'année...
      Sciences ? Pas sciences ? La journée s'adresse à tous (de la maternelle à la fac, du travail social à la culture), car c'est de l'Éducation nouvelle "pur sucre" !  

      Nous prendrons RDV pour préparer notre stage "Création : faire société ?"des 29-30-31 octobre à Aubagne.
      ...  nous dirons un mot des journées "Les incontournables de l'Éducation nouvelle". La première a lieu le samedi 8 octobre. (Atelier "Que s'est-t-il passé le 6 février 34 à Paris ?", un atelier d'histoire contemporaine) 
      ... nous lancerons notre chantier "on n'écrit pas assez" 
      ... nous organiserons nos déplacements : 

      - à Lyon pour le colloque « Éducation nouvelle, Égalité, Émancipation : quelles utopies pour aujourd'hui ? (Lyon -16-17-18 septembre 2016), organisé par le Groupe du Lyonnais, le secteur Langues du GFEN, le GREN et le LIEN. Avec la venue Ph.Meirieu, Edwy Plenel, Frank Lepage, Jean Houssaye, Etiennette Vellas. Et un atelier organisé par le GFEN Provence (à préparer donc).
      Toutes les infos sur : http://www.gfenlyonnais.fr/?p=1015 

      - à  Échirolles "Rencontres internationales d'ateliers d'écriture" les 20-23 octobre 2016. 
      Toutes les infos sur http://ecrituregfen.org/?p=1528

      Merci de prévnir de votre venue.





    • Stage Education Nouvelle et création
      17-18-19 octobre 2015, Aubagne

      Du je au nous, de la co-errance au partage... Ateliers écriture et arts plastiques en coopération.

      Ouvert à tous, enseignants, animateurs, parents, étudiants, etc.

    Programme/inscription



    Réunions
    • Samedi 25 juin 2016, 12h-17h , 1 allée de la sainte-Baume, Carnoux (13)

      Repas commun vers midi et travail l'après-midi.
      Pas de la parlotte, mais un atelier "projet", cela va de soi !  

      Nous voulons nous retrouver pour bâtir ensemble l'année 2016-2017 du GFEN Provence :
      - Des week-ends ? Des samedis d'éducation nouvelle ? Un stage ? D'autres interventions ailleurs ? Des écritures ? 
      - Sur quel(s) thème(s) ?  Autour de quelles questions qui nous tarabustent dans notre travail ? Dans nos engagements perso(s) ? Sciences ? Création ? Laïcité ? Informatique ? Citoyenneté ? Géographie ? Maths ? Auto-socio ? Langues ? Etc. Tout peut s'envisager.  
      - En nous adressant à qui autour de nous : aux enseignants ? À la galaxie "animation" ? Au monde associatif qui travaille lui aussi au changement des mentalités ? Aux mouvements sociaux de toutes sortes autour de nous qui veulent que "ça bouge" et qui savent que l'année 2017 sera chaude ? 

      Merci de confirmer votre venue.
    Week-ends
    • Prendre pouvoir sur son métier et donc peut-être sur un morceau de sa vie ?
      Comment ? Dans quel environnement ?
      Samedi 23
      (14h-18h30) et dimanche 24 avril (9h- 13h) 2016, Maison des associations, allée r. Govi, AubagneNotre thème 2015-2016 : "La question du sens de nos métiers, qu'ils soient d'enseignement, d'animation, de formation ou autres encore est aujourd'hui centrale face à un sentiment croissant de fragmentation, de découpage en tâches de plus en plus nombreuses et pas forcément en lien. Le manque de lien est en même temps flagrant entre les activités professionnelles et les engagements militants (pédagogiques, politiques, syndicaux, etc.)"

      Les pistes du week-end : pas de « prise de pouvoir sur son métier »...

    sans reconnaissance de l'expérience
    sans travail des sujets au sein de collectifs et l'appui de collectifs
    sans pensée du détour, de l'inattendu
    sans va-et-vient théorie/pratique
    sans réflexion sur les valeurs (suite)
    sans inscription dans une filiation
    (liste à poursuivre ensemble)
    Voir l'invitation

    •  "Valeurs / pratiques en éducation : le grand malentendu ?"

      Samedi 30 janvier
      (14h- 18h30) dimanche 31 janvier 2016 (9h30-13h), Aubagne / Les Espillières

      (S'inscrire à om.neumayer@libertysurf.fr ou sur le site gfenprovence.fr - Pensez-y ! Merci !) 

      À la recherche de cohérence dans nos activités professionnelles et militantes la question des valeurs nous taraude. Nos institutions n'ont que cela à la bouche : "liberté, égalité, fraternité" au fronton des Écoles de la République ; "égalité, émancipation, coopération", pierres angulaires du monde militant, syndical, associatif. Mais nous, à titre individuel, sommes en capacité de mettre en œuvre ce à quoi nous croyons ?
      Nous ne chercherons pas au cours de ce week-end GFEN à définir à la manière d'un dictionnaire ce qu'est "une valeur" ! Ce projet nous semble vain en si peu de temps ! En revanche, ce que nous proposerons, c'est mettre en tension "valeurs" et "pratiques".
      L'hypothèse est que les vraies valeurs sont celles qui se construisent petit à petit à travers les pratiques au quotidien, à travers nos manières de faire en classe, en formation, dans la vie sociale et familiale. Mettre en tension veut dire que "valeurs" et "pratiques" ne sont jamais totalement accordées et que c'est peut-être là le moteur de nos avancées !

    Dans ce week-end nous vivrons deux ateliers créatifs et réflexifs à réinvestir en totalité ou en partie dans notre quotidien professionnel : 

    - "Les survivants", un jeu de rôle plus vrai que vrai autour d'une situation fictive qui pose la question "qu'est-ce qu'une société humaine" (une invention de J.L.Cordonnier, prof de SVT, GFEN Perpignan). "La Terre est condamnée ; depuis trois ans, un terrible virus fait mourir toute la population. Des biologistes ont réussi à isoler ce virus et on vient de fabriquer six doses de vaccin... Vous êtes le comité de sélection. Qui vaccinez-vous ? Ingrid Søren,  Jerry Littlehay, Aurélia Gundhar, Fred Kovolsky, Alomar Enrique, Mohammed Bulouf, etc... ?

    - Un atelier d'arts plastiques, fenêtre ouverte sur une "controverse" qui en son temps fit grand bruit en posant la question : "Tous les humains sont-ils des humains ?" Cela se passait au moment de la découverte du "Nouveau monde", peu après 1492. (Un très beau film la retrace. Surprise, surprise !)

    - Le week-end sera ponctué par différents temps d'analyse réflexive où nous reviendrons sur nos choix et cohérences d'animation entre "valeurs et pratiques d'Éducation nouvelle".

    Infos pratiques
    Qui ? Le week-end est ouvert à tous de 7 à 77 ans (et plus) : lycéens, étudiants, formateurs, enseignants, travailleurs sociaux, simples citoyens.
    Où ? Au Centre de Loisirs Les Espillières, 13400 AUBAGNE (Plan d'accès sur demande).
    Quand ? Il se déroule du samedi 30 janvier 2016 (14h00 – 18h30) au dimanche 31 janvier 2016 (9h00 – 13h00). Dimanche midi : repas improvisé, partagé sur place. (Chacun apporte un plat).
    Combien ? Une participation aux frais est demandée : Adhérents : 10 € - Non adhérents : 15 € (on peut adhérer sur place si on souhaite soutenir l'action du GFEN)


    • "L'accueil, les « cinq premières minutes » et après ?"
      Samedi 26 septembre 2015 après-midi et dimanche 27 septembre

      Quelles paroles, quels actes, quel projet ? Quels liens ?


    2014/2015

    Week-ends
    • Samedi 13 juin 2015 (14h30-18h30) et dimanche 14 juin (9h-13h)
      "Cultures numériques"
      Cultures numériques, tablettes, Internet, portables, mais aussi wiki, pad, réseaux sociaux, opensource ont-ils un dialogue à tisser avec l'Éducation nouvelle ? Et réciproquement ?

      Voir l'invitation


    • Samedi 20 septembre 2014, 14h-19h et dimanche 21, 9h-12h30, Maison de la Vie associative, allée Robert Govi, Les Défensions, Aubagne
    Pour tous. Lancement de la saison 2014-2015 :

    - un week-end d'ateliers de réflexion et création sous le signe du "travail" (suite au week-end reporté en juin 2014), une info vous parviendra début septembre.
    - une réflexion sur nos projets pour l'année à venir, le devenir de nos 3 groupes actuels ; notre présence aux Journées Vidéo de novembre 2014 à La Friche ; etc. 
    - assemblée générale statutaire (18h00 - 19h00 samedi fin d'après-midi)
    Merci de confirmer votre venue à contact@gfenprovence.fr

    Stages "Dé-chiffrer..."
    • "Dé-chiffrer le chiffre"
      Eloge du chiffre ou procès d'icelui

      Samedi 25 avril 2015 (14h-18h30) et dimanche 26 avril (9h30-13h)Centre de loisirs Les Espillières, 13400 Aubagne

      Ce qui se cache derrière les chiffres, les nombres, les statistiques en économie, dans le sport, en éducation...
      Ce que nous apportent les chiffres, la mesure, dans la construction des savoirs humains...
      Un week-end plein de contradictions !

      C'est l'avant dernier rendez-vous de réflexion et d'échange du GFEN Provence autour du "Dé-chiffrage", notre projet 2014-2015 en lien avec les Rencontres de Virton.

      Le GFEN Provence vous attend : merci d'annoncer votre venue ! contact@gfenprovence.fr

    • "Dé-chiffrer...l'école"

      Samedi 7 février (14h-18h30) et dimanche 8 février 2015 (9h-12h30), Centre de loisirs "Les Espillières", Aubagne

      Dans le prolongement du stage "création" d'octobre 2014 "Dé-chiffrer l'humain", notre week-end de travail des 13-14 décembre 2014 porte sur la question de la "lecture" que nous faisons d'une institution appelée "Ecole", dont la finalité est (ou devrait être) que la transmission intergénérationnelle des savoirs serve le vivre ensemble et la construction de l'Humain.

      Quatre entrées pour un "dé-chiffrage de l'École" :

      -"l'expérience scolaire" : une première approche sera du côté de "l'expérience scolaire" racontée. Les romans, la littérature regorgent de récits de séquences scolaires. Que nous disent-ils spontanément ?

      - "l'Éducation nouvelle" : une seconde se fera à partir d'un atelier d'Éducation nouvelle. Où sont les ruptures que porte cette vision de l'apprendre dans laquelle le "tous capables" est central ?
           
      - les "enquêtes" que nous avons menées autour de nous nous donnerons la matière d'une troisième entrée autour de la question du changement.

      - "rompre avec le pilotage des apprentissages par la notation", notre quatrième entrée,  nous permettra de réfléchir à notre apport provençal aux futures Rencontres du LIEN (www.lelien.org)  sur le thème "Dé-chiffrer l'humain". (Belgique 24 – 27 juillet)

      Toutes les informations sur le site du GFEN Provence
    Participation aux frais : 10 € (étudiants, chômeur : tarif réduit)
    Merci de confirmer votre venue par mail
    contact@gfenprovence.fr


    • "Dé-chiffrer... l'humain ?" Stage création écriture et arts plastiques

      24-25-26 octobre 2014, Centre de Loisirs les Espillères, Aubagne

    Des ateliers, des valeurs, des pratiques, un stage d'Éducation nouvelle ouvert à tous (enseignants, parents, étudiants). Voir le Flyer.

    Il s'agit d'une réflexion sur la question de la notation, du chiffre et de l'humain en éducation, en classe, en formation. Toutes les infos sur www.gfenprovence.fr Une manifestation en relation avec les Rencontres Internationales du LIEN, juillet 2015 "Dé-chiffrer l'humain" http://www.lelien.org


    Réunions
    • 10 septembre 2014, Carnoux, 18h
      Pour le groupe création : fin de la préparation du stage d'octobre. Entre temps l'atelier Penone aura été terminé.

    2013/2014

    Intervention
    Intervention aux journées du logiciel libre, en juillet 2014, à Montpellier
    Week-end
    • Le concept de "travail"
      Samedi 14 juin après-midi et dimanche 15 juin 2014
      , Centre de loisirs Les Espillières, 13 Aubagne

      Pourquoi ?
      -  le travail est concept paradoxal qui se situe dans le prolongement de la question "visible / invisible"
      -  le travail est un vecteur puissant d'hominisation... un monde sans travail, ce serait quoi ?
      -  apprendre, que l'on soit enfant ou adulte : quel travail !
      - et qu'en est-il du "travail enseignant" ?

      Ce concept fédérateur nous permettra aussi de mettre en commun ce que les trois sous-groupes "internet", "sciences", "création" ont pu réaliser et / ou prévoient de réaliser cette année.

    • Le visible et l'invisible
      Samedi 1er février (14h-18h) et dimanche 2 février (9h-13h)

    Ce rendez-vous aura pour objet de faire le point mais surtout de nous interroger sur le visible et l'invisible dans nos projets 2014 et nos pratiques d'Education nouvelle au quotidien, autrement dit sur le lien entre TÂCHE et ACTIVITÉ. Nous vivrons deux ateliers comme d'habitude. Ils sont en préparation.

    • Octobre 2013
      Reprise du GFEN Provence : atelier d'arts plastiques "Le cocon". Naissance de 3 groupes de réflexion-production : "internet", "sciences", "création".

    Repas du dimanche pris ensemble. Participation aux frais : 10€
    Si vous avez un doute sur le trajet contactez-nous.


    Réunion
    • Dimanche 24 novembre 2013, Centre de Loisirs des Espillières, Aubagne
      Accueil 9h00, début des travaux 9h15
      . Fin des travaux vers 16h30, 17h00.
      Repas partagé à midi (chacun apporte quelque chose que les autres testeront).
      Participation aux frais : 10 €. Tarif réduit pour les étudiants, les chômeurs.  

      Une petite équipe (Joëlle, Nicolas, Emilie, Michel) a commencé à imaginer un dispositif de travail qui devrait nous permettre de reprendre nos recherches, d'imaginer des activités et projets pour 2014, de nous retrouver.


    Groupes de réflexion et de production
    Nous avons mis sur pieds quatre groupes de réflexion et de production à travers lesquels se dessine le futur programme d'activité du GFEN en Provence en 2014. Réunions mensuelles :

    • un groupe "Éducation nouvelle, création écriture, arts visuels, etc." (Beatrice, Céline, Anne-Laure, Marie-Thérèse, Isabel, Michel)
      qui se lance dans le projet d'un stage d'automne sur le thème (provisoire) "Que peut l'art ?"
      Le groupe "création" travaille sur un stage "écriture / arts plastiques" sur le thème du "regard". Ce stage est programmé pour les vacances de Toussaint. 

    • un groupe "Éducation nouvelle à l'ère d'Internet" (Nicolas, Tristan, Marie-Thérèse, Michel)
      qui s'interroge sur les liens possibles entre Éducation nouvelle et technologies numériques, non pas sur les aspects techniques mais sur un possible "choc de cultures et de rapports au savoir". Le groupe "Internet" a produit un article qui devrait paraître dans Dialogue. Il prépare un atelier pour la rentrée.

    • un groupe "Éducation nouvelle et sciences" (Joelle, Jean-Claude, Elisa, Elisabeth, Nicole)
      qui s'intéresse à la notion de "culture scientifique" et projette la création un atelier nouveau à expérimenter bientôt.
      Le groupe "sciences" explore les notions de question et questionnement ; de pensée critique et de pensée magique.

    • un groupe "Éducation nouvelle Communication" (Nicolas, Anne-Laure)
    + une coordination (Joelle, Elisa, Michel)

    L'idée est que chaque groupe produise - le moment venu - une activité à partager de manière plus large (animation de rue ou d'école, atelier, stage, article, etc.).

    2012/2013

    Stage "Ateliers d'écriture de création"
    Les 25-26-27 (matin) avril 2013
    Bientôt, plus d'infos à ce sujet.
    Journées d'Éducation nouvelle

    Centre de Loisirs des Espillières à Aubagne, 9h30 à 17h

    Exploration de quelques d'outils conceptuels qui peuvent nous mettre à l'abri des simplifications hâtives de la notation à l'école et dans le monde du travail. Imaginons ensemble d'autres manières de "prendre toute la mesure" de ce qui se joue dans les gestes d'apprentissage et de transmission. 
    • Samedi 1er septembre 2012 : La notion de "théorie-pratique" et l'apport de l'écriture de pratiques
      Après avoir commencé notre année par un retour sur les rencontres du LIEN de MAHDIA "Printemps des apprentissages - La démocratie au coeur des savoirs" nous avons décidé de continuer à réfléchir à "théories-pratiques" et à la manière de les écrire.
    • Samedi 20 octobre 2012 : La distinction entre "contrôle"et "évaluation" (le contrôlable et l'évaluable)
      Nous y ferons une loupe sur les questions liées à l'évaluation, la notation, la construction du sens de ce que nous entreprenons que nous soyons apprenant, formateur, animateur, citoyen. Que "mesurer" ? Faut-il le faire ? Comment le faire ?
      Ouvert à tous (repas tiré des sacs).

    • Samedi 8 décembre 2012 : La notion "d'activité" en pédagogie, en analyse du travail.
      nous explorerons la notion "d'activité mentale", de sa complexité et de sa mise en mots. 

    • Samedi 26 janvier 2013 : La notion de "théorie pratique".
      C'est la 4ème des "Journées d'Éducation nouvelle - Saison 2012 / 2013" consacrées à différentes manières de mettre en mots nos pratiques professionnelles pour mieux les comprendre et peut-être les transformer.

      C'est comme à chaque fois un atelier de création entre écriture et arts plastiques et un temps de réflexion autour d'un concept : retour sur la notion de "théorie pratique". 

      C'est ouvert à tous... enseignants, formateurs, militants associatifs, acteurs culturels, etc. car c'est fondé sur le "Tous capables".

    2010/2011

    Ateliers d'écriture et arts plastiques "L'autre en ses territoires - 7 milliards d'hommes"

    11-12-13 novembre 2011, Centre de loisirs "les Espillières" 13400 Aubagne (Itinéraire d'accès sur demande)

    Le traditionnel stage "création" d'automne du GFEN Provence se précis. Un temps de réflexion, de formation , de partage entre pairs.

    -> Quels apports peuvent faire les ateliers de création au vivre, créer, apprendre "ensemble sur une même terre" ?

    -> En quoi notre rapport à ce qui est différent de nous dans l'espace et dans le temps nous permet-il de mieux comprendre les interdépendances entre les humains ?

    -> En quoi travailler au sein de collectifs transforme-il les pratiques d'enseignement, de formation, de travail social ?

    Ce stage est un moment philosophique de réflexion et de partage mais aussi :

    une initiation aux ateliers de création de l'Éducation nouvelle : écriture, arts plastiques en dialogue
    une réflexion sur les enjeux éthiques et politiques de nos pratiques militantes et / ou professionnelles
    un temps de mise en commun d'outils facilitants au service du "Tous capables !". 

    Toutes les infos sont accessibles sur  http://www.gfenprovence.fr/


    Préparation de notre stage d'écriture des 11-12-13 novembre 2011 

    samedi matin 22 octobre 2011, 9h30 à 12h00, Aubagne - Centre de Loisirs Les Espillières


    Participation Forum local mondial d'Aubagne "Mondissimo"

    du 8 au 15 octobre 2011, Aubagne (13)

    Au choix, 9 débats essentiels pour une autre conception du monde, la Culture de paix en transversal

    A Aubagne, commune pour la paix, la préoccupation du "vivre ensemble sur une même terre" est au cœur de nombreuses initiatives. Mondissimo le confirme. Un dixième groupe de travail s'est ainsi attaché à porter la question de cette "Culture de paix" dans chacun des neuf débats.
    La "culture de guerre" fait des ravages. Dans l'entreprise, le sport, la formation... elle gangrène les relations bien au-delà de la seule question des conflits armés et de l'usage des bombes.
    Comment traiter de problématiques telles que "l'eau", "l'engagement féministe", "la politique culturelle", "le service public", "les migrations", "les médias", "l'action humanitaire", "les énergies de demain", "les politiques de l'éducation", sans s'interroger sur la nécessité d'une pensée qui met les relations entre personnes, groupes, états au cœur des projets ? La question de cette "Culture transversale de paix" à sa création, ses acteurs, ses bases à s'invitera ainsi dans chacun des neuf grands débats.
    www.mondissimo.fr


    Le GFEN Provence sera en particulier présent dans deux débats, le lundi 10 octobre :

    • Les politiques d'éducation à travers le monde

    maison de la vie associative, les Défensions, 18h30
    Comment la ville est-elle un élément générateur d'éducation dans tous ses domaines d'intervention ? A travers l'analyse des concepts et des pratiques dans les villes du monde, comment arriver à voir les différences comme une richesse ?

    Avec Pilar Figueras Bellot, secrétaire générale de l'association internationale "Villes éducatrices" (Espagne)
    • La politique culturelle et la création artistique

    Cercle de l'Harmonie, cours Beaumond, 18h30
    Avec Jean-Michel Djian, ancien rédacteur en chef du Monde de l'éducation, auteur de Politique culturelle : la fin d'un mythe (France) - Laurent Dréano, directeur général adjoint à la culture de la ville de Lille, capitale européenne de la Culture en 2004 (France) 


    HAITI : une école pour un projet citoyen

    Pourquoi une coopération internationale en pédagogie ? Comment aider sans faire "à la place de" ? Comment faire des autres nos égaux pour qu'ils le deviennent ?


    Chapiteau Mondissimo, Espace Lucien Grimaud, Aubagne, mercredi 12 octobre 2011,15h à 17h

    ENTRÉE LIBRE. UN ATELIER-DÉBAT D'EDUCATION NOUVELLE 

    L'histoire pas à pas de la construction coopérative d'une école d'Haïti - de ses murs à sa pédagogie, de l'installation de ses panneaux solaires à la création d'un groupe haïtien d'éducation nouvelle - nous permettra de mettre en évidence l'importance de travailler en réseau international pour nous désintoxiquer mutuellement de nos pratiques éducatives et de nos principes d'aide allant à l'encontre de nos intentions.

    Une expérience du Lien International d'Education Nouvelle (LIEN) qui travaille pour une culture de paix et d'émancipation de chacun.

    Invitation à être les témoins, questionneurs, passeurs d'une expérience : la reconstruction en Haïti de l'École Normale de Liancourt et la naissance, dans la foulée, du Groupe Haïtien d'Éducation Nouvelle

    Imaginer comment des hommes et des femmes, pris dans la violence de catastrophes naturelles trouvent la force de (re)construire.
    Découvrir le travail de Lorson, Esdras, Céline, James, Francine et bien d'autres
    Comprendre les liens qui, en passant par l'Éducation nouvelle, peuvent se créer en puisant dans l'énergie d'ici et d'ailleurs, en faisant de l'entraide le maître mot de la coopération.

    Animation Etiennette Vellas du Groupe Romand d'Education nouvelle, en coopération avec Odette et Michel Neumayer (GFEN Provence) avec des témoignages de différents acteurs du LIEN, de Genève à Haïti en passant par Aubagne et ailleurs. En partenariat avec le PÔLE ENFANCE de la Ville d'AUBAGNE.

      

    Rendez-vous de rentrée

    3 septembre 2011, 9h-17h,Centre de Loisirs Les Espillières à Aubagne (plan d'accès sur demande).

    Nous reviendrons bien sûr sur les Assises de juillet 2011 "Pour une autre éducation" ...mais surtout nous lancerons notre projet de l'année 2011-2012 : vivre et inventer des ateliers dans bien des domaines et pourquoi pas autour de la géographie !!! Un projet pour tous, géographes ou non, parents, enseignants, étudiants, lycéens, formateurs, citoyens !
    Repas tiré des sacs.

    "(...) Avec la volonté obstinée de s'instruire en toutes choses, il apprit la géographie et ne plaça plus le climat du Brésil sous la latitude de New York, à grand renfort de palmiers et de citronniers..." (Flaubert, Éducation sentimentale, 1845, p. 234).




    Dans la même rubrique

    Renseignements

    Odette et Michel NEUMAYER
    1 allée de la Sainte Baume
    13470 CARNOUX EN PROVENCE
    04 42 73 76 04 ou om.neumayer@libertysurf.fr
    www.gfenprovence.fr
    www.ecriture-partagee.com