Les organisations syndicales, les mouvements pédagogiques, les associations qui s'engagent sur le terrain pour faire vivre l'Ecole Maternelle ne savent pas lire !

Les organisations syndicales, les mouvements pédagogiques, les associations qui s'engagent sur le terrain pour faire vivre l'Ecole Maternelle ne savent pas lire !

Le communiqué de presse du Conseil supérieur des programmes (CSP) du 08.01.2021 écrit que la «Note d'analyse et de propositions du CSP sur le programme d'enseignement de l'école maternelle » du 08.12.2020  fait l'objet « d'allégations mensongères ». Il ne précise pas les coupables. Nous n'avons rien compris ! Nous ne serions pas capables de décrypter ce qui ressemble tout de même fort à une ré-orientation des finalités du programme de 2015 ! Il n'y a même pas à lire « entre les lignes », les choses sont dites explicitement.

Revenons sur les analyses des différentes organisations et des chercheur?e?s, que nous partageons bien évidemment au GFEN. Certaines détaillent particulièrement le vocabulaire employé par le CSP dans sa note pour en montrer les incohérences et les contradictions - et comme chacun sait, derrière les mots, il y a des concepts. D'autres qui sont spécialistes de didactique ou de pédagogie, décrivent bien comment les programmes sont détricotés et vidés de leur substance. D'autres encore insistent sur le caractère indispensable de l'Ecole maternelle dans l'accès à la démocratisation de l'accès au savoir et à la culture et dans l'émancipation individuelle et collective. Christine Passerieux, ancienne membre du groupe de travail sur le projet de programme en 2015, évoque dans son article la maternelle comme « une nécessité démocratique ». Marc Bablet, ancien inspecteur, s'émeut de cette casse programmée et nous exhorte à ne pas « les laisser abîmer l'école maternelle ». Les responsables, nous les désignons : le CSP ne fait que répondre aux sollicitations du ministre qui, petit à petit, change les objectifs de l'école maternelle, prétextant l'instruction obligatoire à trois ans.

En 2018, à la suite des Assises ministérielles en mars, le GFEN avait coordonné un collectif de syndicats, associations, mouvements représentant les professionnels de l'éducation et les parents et co-organisé en novembre la riposte avec le « Forum par celles et ceux qui font vivre l'Ecole maternelle» au quotidien. A l'époque, nous étions inquiets pour la scolarisation des moins de trois ans, le programme de 2015, les évaluations qui commençaient à se mettre en place au CP, le recentrage sur les fondamentaux, le langage conçu comme lexique à enrichir et phonologie à aborder précocement, pour les formations, le travail inter-métiers et les relations Ecole/familles décrétés mais non construits, les rythmes de vie de l'enfant mis à mal avec l'arrêt des PEDT, etc.

Trois ans après, dans cette période si particulière de la pandémie et des contraintes sanitaires, où les inégalités socio-scolaires se sont aggravées, le GFEN est toujours aussi inquiet sur tous les sujets cités et surtout sur la pérennité du programme de 2015.

Il nous apparait important de dire et redire, s'il en est encore besoin, combien ce programme est équilibré et utilisable pour les équipes enseignantes... et combien il est utile de transformer cette école pour la défendre et la défendre pour la transformer.

L'école maternelle : un cycle unique, fondamental pour la réussite de tous

« L'école maternelle est une école bienveillante, plus encore que les étapes ultérieures du parcours scolaire. Sa mission principale est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité. Elle s'appuie sur un principe fondamental : tous les enfants sont capables d'apprendre et de progresser. »

Quatre principes : accueillir, accompagner les transitions, tenir compte du développement, évaluer les progrès. Equilibre entre tenir compte des besoins de l'enfant et créer le besoin d'apprendre ; organiser une entrée à l'école adaptée aux besoins des petits et tout petits ; avoir l'ambition que l'école élève chacune et chacun ; interroger les façons d'évaluer les élèves pour que l'exercice soit positif ; refuser toute forme de fatalisme biologique ou sociologique.

Deux buts pour devenir élève : comprendre la fonction de l'école et se construire comme personne singulière au sein d'un groupe. Individuation et socialisation. Expliquer aux familles et aux enfants les enjeux de l'école, pour qu'ils identifient ce qu'on y fait, ce qu'on y enseigne, ce qu'on y apprend...

Quatre modalités d'apprentissage : il s'agit d'apprendre en jouant, en réfléchissant, en s'exerçant, en se remémorant et mémorisant. Tout est dit là. Il ne s'agit pas de ludifier les activités mais par le jeu, de permettre aux élèves d'imiter, imaginer, se sociabiliser... Il ne s'agit pas de manipuler, jouer, faire sans parler et penser, langage pris en charge par l'adulte qui donne à voir sa pensée aux jeunes enfants qui progressivement de la PS à la GS, vont le faire eux-mêmes.

Cinq domaines d'apprentissage : mobiliser le langage dans toutes ses dimensions ; agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique ; à travers les activités artistiques ; construire les premiers outils pour structurer  sa pensée ; explorer le monde. Présentés ainsi linéairement, ils ont un ordre mais ils ont tous la même importance pour la construction de la pensée de l'enfant, non pas pour que celui-ci répète des gammes de vocabulaire ou la comptine numérique par exemple, à travers des activités mécaniques et des protocoles étriqués mais pour s'approprier les savoirs pour comprendre le monde. D'ailleurs le mot « comprendre » a un taux de fréquence dans ce texte jamais atteint auparavant.

Si le monde est complexe à comprendre, enseigner à comprendre ce monde dès la maternelle est également complexe et pour nous au GFEN, qui jonglons sans cesse avec la recherche, la formation et l'enseignement, il faut pouvoir s'appuyer sur les trois univers de recherche  (non pas uniquement sur le premier que notre ministre affectionne) :

-          les neurosciences (comment marche un cerveau humain), le substrat biologique des comportements humains (à ne pas confondre avec la psychologie) ;

-          les sciences du comportement (psychologie cognitive, psychologie du développement, psychologie sociale, sociologie...)

-          les sciences de l'intervention (les didactiques disciplinaires, la didactique professionnelle, les sciences de l'éducation, la pédagogie...)

Lire

 

Notre réponse à toutes ces attaques envers l'Ecole maternelle, ce sont nos rencontres nationales qui ont lieu depuis 13 ans le dernier samedi de janvier. Elles vont nous permettre, encore plus cette année que les précédentes, de creuser les questions vives, de recherches ou de métiers mais aussi  de déconstruire les intentions idéologiques du ministère et faire connaitre des pratiques qui ne valent que par les valeurs qui les portent.

Isabelle Lardon

Le 15.01.2021

 

Nous vous invitons à lire les prises de position ci-dessous.

Les textes qui font polémique

  • Communiqué de presse - La note du CSP sur l'école maternelle est une note d'analyse et de propositions et non un projet de programme

            Le 08.01.2021Lire

  •  Note d'analyse et de propositions du CSP sur le programme d'enseignement de l'école maternelle

            Le 08.12.2020 Lire

 

Ripostes

GFEN - 13èmes rencontres nationales  

Explorer et développer le pouvoir du langage dès l'école maternelle

À distance - Samedi 30 janvier 2021 - de 9h15 à 12h45 Lire

 

Réactions – textes syndicaux, articles de presse, tribunes de chercheurs ou de praticiens (ordre chronologique du plus récent au plus ancien)

SNUipp – 19.01.2021

Maternelle attaquée : quelle riposte ?

Webinaire spécial maternelle avec Véronique Boiron et Joël Briand – revoir la vidéo Lire

 

OZP – 20.01.2021

Conférence de Viviane BOUYSSE

Rencontre OZP virtuelle sur les programmes de maternelle Lire

 

Café pédagogique – 13.01.2021

Interview de Jacques Bernardin sur les rencontres du GFEN mais aussi sur la note du CSP Lire

 

TOUTEDUC - La Lettre du 13.01.2021

Editorial. "Le Conseil supérieur des programmes a publié le 9 décembre, ses propositions..." Lire

 

CEMEA – 11.01.2021

L'école maternelle, les fondamentaux et le fondamental Lire

 

Blogs Mediapart - Sébastien Rome - directeur d'école - 11.01.2021 - ½

Vers une réforme de la maternelle ? La note boiteuse du CSP Lire

 

Café pédagogique – 11.01.2021

Maternelle : Le CSP fait-il marche arrière ? Lire

 

TOUTEDUC – 08.01.2021

Maternelle : la note du Conseil supérieur des programmes a été mal comprise, déformée par des "allégations mensongères" (CSP) Lire

 

L'Humanité - 08.01.2021

Tribune de Christine PASSERIEUX - Éducation nationale. La maternelle, une nécessité démocratique Lire

 

SGEN-CFDT – 07.01.2021

École maternelle : veut-on en faire une « classe prépa » du CP ? Lire

 

Libération - 18.12.2020

Tribune de Sylvie PLANE - Pourquoi tant de haine contre l'école maternelle ? Lire

 

Café pédagogique - 17.12.2020

Patrick LAMOUROUX - Maternelle : nouvelle casse Lire

 

Café pédagogique - 16.12.2020

Gilles BROUGERE - Le jeu et l'école maternelle française, une incompréhension récurrente Lire

 

CRAP-Cahiers pédagogiques et Slate - 16.12.2020

Maëliss ROUSSEAU - La start-up nation commence désormais en maternelle

Lire sur le site des cahiers-pedagogiques

Lire sur Slate

 

SE-UNSA – 15.12.2020

Maternelle : une étape supplémentaire vers la fin des programmes de 2015 ? Lire

 

Café pédagogique - 15.12.2020

Ghislain LEROY - Pour une école maternelle de la résistance Lire

 

SNUipp-FSU – 14.12.2020

L'école maternelle menacée Lire

 

Café pédagogique - 14.12.2020

Joël BRIAND - Maternelle : Quand on veut tuer son chien.... Lire

 

Blogs Mediapart - 12.12.2020

Marc BABLET - Ne les laissons pas abîmer l'école maternelle Lire

 

Café pédagogique - 11.12.2020

  • Mireille BRIGAUDIOT - "On va vers des échecs considérables"Lire
  • Sylvie Plane : Le CSP tente de réorienter l'école maternelle Lire

 

Café pédagogique - 10.12.2020

  • Pascale GARNIER - La fin du programme de 2015 en maternelle ? Lire
  • Une note du CSP annonce un nouveau programme de maternelle Lire

 

 

Dans la même rubrique

Lire aussi...