Ouverture du "Printemps des Familles" à Champigny

Ouverture du « Printemps des Familles » à Champigny

Vincent AUBER, Directeur académique adjoint du Val-de-Marne

Pour la 5ème édition du « Printemps des familles », initiative de l'association Soutien et Échanges Familles Collège et  Réseau Local de Soutien à la Parentalité, le GFEN a été invité le mardi 1er avril à 11 heures au Collège Paul Vaillant Couturier de Champigny-sur-Marne au  lancement de la quinzaine qui se déroule du 1er au 13 avril.

Après une ouverture  en présence des différents partenaires campinois et départementaux, un brunch a accueilli les 90 participants présents.
A partir de 14h, le GFEN a reçu la mission d'animer une rencontre de 2h1/2 avec une quarantaine de participants sur le thème de la quinzaine : 

Les transmissions familiales : Que partageons nous avec nos enfants et comment ? 

L'occasion pour nous de réhabiliter l'importance de la légitimité des familles à accompagner les enfants dans les apprentissages, et donc  la restauration d'une image de soi positive comme condition de leur nécessaire reconnaissance par  les enseignants et tous les éducateurs comme partenaires de fait dans la co-éducation?
Un public très diversifié était convié à cet après-midi : des membres d'associations diverses oeuvrant aux plans local et départemental, des enseignants de collège comme de primaire, des conseillers pédagogiques, des chefs d'établissements ainsi qu'un DASEN délégué par la rectrice de Créteil, un délégué académique aux questions de la parentalité, des élus municipaux, des éducateurs spécialisés, des animateurs de centres de loisirs, avec la participation d'André Margot, responsable de l'ORIS (Observatoire des Réussites et des Inégalités Scolaires) du département du Val de Marne, et tout cela sous la houlette de notre amie instigatrice et organisatrice de cette remarquable initiative, Corinne Hadid *

Une courte introduction a permis d'éclaircir les enjeux et orientations que nous portons : 
- La famille, lieu des premiers apprentissages.
- Les obstacles matériels et symboliques qui rendent difficile le rapport des familles des milieux populaires avec l'école.
- La difficulté à s'impliquer dans la scolarité des enfants ...
Et pourtant des possibilités existent ...

Dans un second temps nous avons proposé aux  personnes présentes différents  « outils » pour rompre le repli de nombreuses familles :
Organiser autrement une réunion de parents - en les invitant à une rencontre qui s'appuiera sur leurs vécus afin de réhabiliter toutes les potentialités éducatives  qu'ils exercent de fait depuis la naissance de leurs enfants !  **
Puis nous avons terminé la rencontre par une mise en activité avec deux situations que tout éducateur peut mettre en oeuvre dans une réunion avec les familles
- Un message codé qui a permis d'analyser en quoi apprendre c'est chercher, faire des hypothèses, confronter, construire son savoir, et ce dès l'entrée dans l'écrit.
- Et enfin la recréation collective d'un texte poétique qui, outre le fait qu'elle peut s'adresser à tous publics y compris les personnes qui ne sont pas familières  de l'écrit, fait vivre à tous, le premier instant de surprise passé,  une intense jubilation, celle d'avoir réussi, d'avoir réussi ensemble, une réussite solidaire qui s'appuie sur le « Tous capables » . Des demandes d'animations sur l'année prochaine  suivent.



 * Coordinatrice projet pour ASEFC à Association Soutien Echanges Familles Collège -
 ** Démarche décrite dans la revue  Dialogue, Actes des rencontres « Famille, école, quartier »

Dans la même rubrique

Lire aussi...

Renseignements :

GFEN Ile de France - Jeanne DION
21 rue René Navier
93160 NOISY LE GRAND
01 43 04 38 47
jeanne.dion@orange.fr