Refondation de l'école

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture
Refondation de l'éducation prioritaire
  • La bienveillance en éducation, intervention de Jacques BERNARDIN, Président du GFEN, aux Assises de l'Education, Saint Etienne-du-Rouvray, le 20 novembre 2013 à l'INSA de ROUEN
De la concertation à la loi de refondation
Des constats accablants mais partagés sur la situation de l'Ecole aujourd'hui aux premiers éléments retenus depuis, un long chemin reste à faire pour concevoir la mise en oeuvre d'une véritable  refondation de l'école.

Si nous ne pouvons qu'approuver la volonté affichée de fairereculer l'échec scolaire pour assurer la réussite de TOUS les élèves  - encore et toujours  soumise à une sélection socialement ségrégative, aux inégalités territoriales... à de nombreux questionnements restent en suspens.

  • De quelle réussite parle-t-on ?
  • Quelle conception de la culture et des savoirs ?
  • Comment faire partager à tous les élèves la « saveur des savoirs » ?

La transformation de l'école est l'affaire de tous et de chacun parce que l'objectif central est de prendre en compte prioritairement les élèves les plus exclus du système et parce qu'il s'agit  de reconstruite le sens du métier d'enseignant. Après ce rapport, le discours du président de la République, les nombreuses propositions d'organisations, de syndicats, d'associations ... c'est un chantier de première importance et une occasion d'intervenir, d'être force de proposition, à ne pas se laisser dessaisir.

Des réactions


Dans la même rubrique

Lire aussi...